Le site Physique-Chimie de l’académie de Guyane

Exemple d’usage 10 : Circuits en série et circuits en dérivation (cycle 4)

Cet article concerne un exemple d’usage proposé par l’académie de Guyane dans le cadre du TraAM Physique-Chimie 2015-2016, Thème 1 « Dans quelle mesure les usages des ressources numériques permettent au professeur de mettre en place un enseignement de la physique chimie dans le cadre de la classe inversée ? »

Professeur expérimentateur
  • Benjamin Renaudier
  • Collège Lise Ophion (REP+)
  • Matoury
Niveau concerné
  • Cycle 4 (Réforme du collège)

Cette activité est flexible dans sa mise en œuvre. Elle se destine particulièrement au niveau 5ème

Place de la séance dans la progression et pré-requis
  • Les élèves connaissent le matériel d’électricité (composants, symboles) et savent lire et faire un schéma.
  • Cette séance se place en amont de l’étude des lois électriques du niveau concerné.
  • Les lois peuvent être abordées en classe soit par vérification soit par détermination.
Le travail à la maison

Objectifs :

  • Exploiter les lois de l’électricité.
    • Dipôles en série, dipôles en dérivation.

Le déroulement :

L’élève suit les consignes suivantes (tout le document est une page web intégrant la vidéo et les images)


  1. Regarde la vidéo et les documents ci-dessous sur les circuits en série et les circuits en dérivation, puis complète ta fiche de travail personne :
  2. Equivalence de schémas en dérivation

    Les deux schémas sont équivalents car dans les deux cas les nœuds ont une position équivalente.
    Dans les deux schémas le 1er nœud est situé entre la borne (+) de la pile et « la première » borne de la lampe, et le 2nd nœud est situé entre la borne (-) et la « 2nd borne » de la lampe.
    Le 2nd schéma est surtout utilisé lorsqu’il y a qu’une seule dérivation, alors que le 1er schéma est plus facile à utiliser lorsqu’il y a de plusieurs dérivations.
    Il est important de pouvoir travailler avec les deux schémas.
  3. Vérifie que tu as bien compris le cours en compléter ta fiche de travail personnel (distribuée en classe, tu peux aussi la télécharger ci-dessous)
  4. Fiche à compléter

  5. Vérifie tes réponses en regardant la correction
  6. Note ce que tu n’as pas bien compris et les questions que tu te poses sur les circuits en série et les circuits en dérivation.
  7. Au prochain cours nous travaillerons sur ces deux circuits… A ton avis, leur fonctionnement est-il identique ? Commence à y réfléchir !
  8. Le retour en classe

    Objectifs :

    • Élaborer et mettre en œuvre un protocole expérimental simple visant à réaliser un circuit électrique répondant à un cahier des charges simple ou à vérifier une loi de l’électricité.
    • Exploiter les lois de l’électricité.
      • Dipôles en série, dipôles en dérivation.

    Le déroulement :

    1. La séance débute par la lecture des synthèses des élèves et les questions que les élèves se posent.
    2. Le travail de recherche débute avec un problème auquel les élèves doivent répondre en utilisant les connaissances acquises et les résultats de leurs expérimentations

    Fiche activité classe

    La mise en commun est réalisée en fin de séance et permet de synthétiser les découvertes des élèves sur les circuits en série et dérivation dans le cadre du circuit domestique. C’est également le moment de travailler sur la rédaction.

    Pistes pour la différenciation :

    Le choix de l’activité sera fait en fonction des acquis et des compétences des élèves :

    • Les élèves en difficulté peuvent ainsi être dirigés vers une activité qui consistera à vérifier que le circuit en série n’est pas adapté à la maison, en les laissant chercher pourquoi ; ou alors leurs demander de tester les deux montages et de noter leurs observations.
    • Les attentes en terme de rédaction peuvent être différentes, en exigeant la mise en situation de la réponse pour certains élèves (type lettre de réponse d’un électricien à une question, etc).
    Conditions de mise en œuvre
    • Accès aux ressources pour les élèves
      A défaut d’un ENT ou d’une plate-forme pédagogique, la vidéo peut être hébergée par l’établissement, par une plate-forme d’hébergement en ligne. La vidéo peut aussi être regardée au collège (postes informatique, CDI, …) ou partagée sur clé USB.
      Un document papier résumant la vidéo peut également être produit pour remplacer la vidéo. (Exemple ci-dessous)
    • Présentation du travail en pédagogie inversée aux élèves :
      Le travail doit être donné au moins une semaine à l’avance, et pour que l’accès aux ressources ne soit pas un frein, une « démonstration » doit être réalisée.
      Le professeur doit expliciter l’objectif de ce travail en pédagogie inversée : grâce à un travail abordable et rapide, l’élève sera en mesure d’utiliser le voltmètre à la séance suivante.
      Les attentes de ce travail doivent être explicitées : l’élève doit regarder la vidéo, plusieurs fois si nécessaire, afin de compléter une fiche (évaluation formative de l’activité).

    Exemple de fiche alternative à la vidéo :

    Fiche remplacement video

    Dernière modification : le 22 mars 2016

Télécharger cet article : Enregistrer au format PDF
Accès rapide


Eduscol

Siène

Tactiléo

Magistère

Eduthèque

TraAM

Myriae


©2017 Académie de la Guyane - Tous droits réservés | Mentions légales